);

Tout savoir sur la pompe à chaleur avec mon chèque énergie

jusqu'à 4750€ de prime énergie avec mon chèque énergie !

Le fonctionnement de la pompe à chaleur avec mon chèque énergie

La pompe à chaleur (PAC) est un système de chauffage de plus en plus en vogue. Son installation commence à séduire les particuliers qui souhaitent réduire la facture d’énergie. La pompe à chaleur est un aussi sous le nom de thermopompe. C’est une machine thermodynamique ayant la capacité de récupérer la chaleur présente dans le milieu extérieur pour ensuite l’injecter dans un habitat. Elle capte l’énergie dans l’air, le sol et l’eau. La pompe à chaleur peut jouer le rôle de chauffage et aussi produire de l’eau chaude sanitaire. La pompe à chaleur est un ensemble de plusieurs éléments. Elle est munie d’un circuit de captage fermé dans lequel circule un fluide frigorigène. C’est ce liquide qui récupère les calories dans le milieu extérieur. Il entre ensuite en état d’ébullition et s’évapore grâce à l’échangeur ou évaporateur.

PROFITEZ D'UNE PRIME EXCEPTIONNELLE DE 4750 EUROS POUR L'INSTALLATION D'UNE POMPE A CHALEUR*

Grâce à un moteur électrique, le compresseur va aspirer, compresser et chauffer le liquide frigorigène gazeux. Au niveau du condensateur, le gaz  chaud va libérer la chaleur qui sera ensuite transmise vers les émetteurs installés dans le logement. C’est ainsi que la pompe à chaleur arrive à chauffer un habitat. Mais ce dispositif peut également fonctionner à sens inverse. Cela signifie qu’il est capable de rafraîchir la maison.  Dans ce cas, il porte le nom de pompe  chaleur réversible. Le concept est de capter l’air chaud à l’intérieur pour ensuite l’évacuer vers l’extérieur. La machine peut donc abaisser la température ambiante dans  le logement. Il est important de souligner que le dispositif a besoin d’une autre énergie pour pouvoir extraire les calories dans le milieu extérieur. En général,  pour capter 3kWh de calories, il a besoin de consommer 1 kWh d’énergie. En général, la pompe à chaleur peut utiliser trois types d’émetteurs thermiques. Il y a le plancher chauffant qui s’installe sous le revêtement de sol. On peut également l’associer à des ventilo-convecteurs ou bien des radiateurs basse température.

Mon chèque énergie vous présente les différents types de pompe à chaleur

Il existe actuellement plusieurs types de pompe à chaleur. Les machines diffèrent au niveau de l’énergie qui les alimente, du système de diffusion de chaleur qui les équipe et de la source d’énergie utilisée.

La pompe à chaleur eau/eau : évidemment, un tel dispositif a pour source d’énergie les eaux souterraines ou les nappes phréatiques. A priori, elles affichent une température élevée de +10°C et ce, peu importe le climat. Elle est suffisante pour fournir la chaleur nécessaire au chauffage d’un logement ou d’un immeuble. Voilà pourquoi, ce type de PAC est réputé pour son efficacité. En revanche, son installation est assez complexe, car il faut creuser deux puits. Le premier sert à installer les capteurs et le second sert à accueillir l’eau refroidie.

La pompe à chaleur  air/air : cette machine a pour fonction de récupérer la chaleur dans l’air extérieur pour la transférer dans l’air intérieur grâce à des ventilo convecteurs. Elle peut assurer le rôle de climatiseur en été. On peut dire que la PAC air/air présente de nombreux avantages. Toutefois, son rendement dépend pratiquement de la température extérieure. En général, il faudra installer un chauffage d’appoint pour assurer le confort de l’habitat en hiver.

La pompe à chaleur air/eau : c’est le système le plus utilisé. A relier au système de chauffage central déjà en place, il a pour fonction de puiser la chaleur dans l’air extérieur.  Ce qui la distingue du modèle air/air, c’est que le dispositif est muni d’un circuit à eau. C’est le liquide réfrigérant qui assure la transmission de la chaleur vers les émetteurs.

JUSQU'A 4750€ DE PRIME ÉNERGIE AVEC MON CHÈQUE ÉNERGIE POUR L'INSTALLATION D'UNE POMPE A CHALEUR !

Mon chèque énergie vous renseigne sur les avantages et inconvénients de la pompe à chaleur

Comme n’importe quel système de chauffage, la pompe à chaleur a ses atouts et ses défauts. 

La pompe à chaleur est un système de chauffage qui exploite des sources inépuisables et gratuites, dont l’air, l’eau et le sol. En outre, elle est capable de produire de la chaleur en consommant peu d’énergie. Il s’agit donc d’un dispositif de chauffage très économique. Son efficacité est optimale si la maison est bien isolée. L’économie réalisée est aussi élevée si on utilise d’autres dispositifs qui utilisent des énergies renouvelables comme les panneaux solaires ou l’éolien.  Il faut ajouter dans la liste des avantages de la PAC le fait qu’elle peut être réversible. On l’appelle alors appareil deux en un. Elle joue le rôle de climatisation en été et de chauffage en hiver. En d’autres mots, elle peut apporter un grand confort à l’habitat toute l’année. Outre tout cela, la PAC est aussi un outil efficace pour chauffer une piscine. Pour couronner le tout, sachez que l’installation de PAC donne droit à des aides financières comme le crédit d’impôt pour la Transition Energétique, les Certificats d’Economie d’Energie via les primes énergie et la TVA réduite ; sauf si vous optez pour les modèles aérothermiques. Bien sûr, le recours à un professionnel est indispensable si on veut obtenir ces diverses subventions. 

Évidemment, la pompe à chaleur n’a pas que des mérites. Ses inconvénients sont tout aussi nombreux. Il faut parler en premier lieu de son coût. Il est souvent élevé. Son installation relève aussi d’une opération compliquée. Voilà pourquoi, elle est surtout recommandée lors d’une nouvelle construction d’une grande rénovation. Sachez aussi que son efficacité dépend généralement de la température extérieure. Sachez aussi que la pompe à chaleur est un appareil bruyant. Ainsi, son utilisation risque fort de gêner les voisinages. Enfin, il ne faut pas oublier qu’on ne peut pas combiner une pompe à chaleur à des radiateurs à eau classiques.

En conclusion, la pompe à chaleur est un système de chauffage innovant qui utilise l’énergie renouvelable. C’est le genre d’équipement à privilégier à l’heure où on lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Pour produire de la chaleur, elle n’a besoin qu’une faible quantité d’énergie. La pompe à chaleur existe en différentes catégories. Les modèles géothermiques et eau/eau sont les plus efficaces. Ils garantissent également diverses subventions étatiques.

*Simulation avec revenus très précaires pour une surface de 100m2, dans une zone H1, avec un chauffage combustible